Ricinodendron heudelotii, aussi appelé Njansang, Sanga SangaMusodoErimadoCorkwood et Essessang au Cameroun, Akpi en Côte d’Ivoire, Okhuen au Nigeria, Munguella en Angola, Bofeko au Zaïre, Kishongo en Uganda, Wama au Ghana, est un arbre à croissance rapide des peuples forestiers de l’Afrique occidentale et centrale, dont les amandes (Akpi) sont utilisées comme arômes et épaississants dans les sauces et les bouillons de poissons. Son goût est très prononcé comme celui des cacahuètes. Pour être utilisée, l’amande est broyée ou pilée avant d’être intégrée dans une préparation chaude.

Valeur nutritive

Les amandes de njansang contiennent des matières grasses, des lipides, des protéines et du calcium. Voici la valeur nutritive pour 100g de matière sèche :

  • Calorie (kcl) = 561
  • Protéines (g) = 22
  • Lipides (g) = 46
  • Glucides (g) = 25
  • Calcium (mg) = 647

Valeur médicinale traditionnelle

  • L’écorce soigne l’anémie, l’éléphantiasis, les fausses couches, les menstruations douloureuses et améliore le lait maternel.
  • Les feuilles et le latex ont une action purgative.
  • La sève soigne le filaire.
  • Les racines traitent la diarrhée et la constipation. Elles auraient aussi des propriétés aphrodisiaques chez certaines personnes.
  • Mélangée avec l’écorce, la racine traite la dysenterie.

Téléchargez la fiche technique du Njansang – CIFOR

 

PublicitéHebergement Web Canada

LAISSER UN COMMENTAIRE