Le Prunier d’Afrique : le médecin naturel du «vieil homme»

2949

Prunus-africanus-DW-photoPrunus africana ou Pygeum africanum, parfois appelée « Prunier d’Afrique » est un grand arbre (pouvant atteindre 30 m de hauteur) à feuilles persistantes poussant dans plusieurs régions montagneuses de l’Afrique sub saharienne notamment au Cameroun où il abonde. Depuis plusieurs générations, les Africains utilisent l’écorce du prunier d’Afrique pour soigner les troubles de la vessie, notamment la « maladie du vieil homme ». Aujourd’hui, cette écorce est reconnue et appréciée pour soulager les personnes souffrant d’hyperplasie bénigne de la prostate. Son  degré d’efficacité est considéré comme Certaine par passeportsante.net

Efficacité certaine: il existe une synthèse d’études contrôlées et randomisées arrivant à une conclusion clairement positive sur un effet précis ou usage reconnu par des autorités médicales compétentes

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

En phytothérapie, le prunier d’Afrique permet de traiter la pollakiurie nocturne, l’hypertrophie bénigne de la prostate ainsi que l’adénome de la prostate. C’est un décongestionnant qui réduit l’envie d’uriner et affaiblit le volume urinaire résiduel. L’acide férulique contenu dans l’écorce permet de stopper l’accumulation du cholestérol.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

1200px-Prunus_sapplingDiminue les sécrétions plasmatiques de LH et de progestérone.

Le Prunier d’Afrique fait l’objet d’une surexploitation et est menacé d’extinction, comme le souligne le département des forêts de la FAO (Food Agricultural Organisation) dans un rapport à cet effet pour sa préservation.

Le document ci-dessous vous propose une revue du Prunier d’Afrique du Cameroun préparée par le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement  pour la Commissions  Européenne.

 prunus_africana

PublicitéHebergement Web Canada

LAISSER UN COMMENTAIRE