Le chou, un aliment médicament

3287

Le chou, qu’il soit blanc, rouge ou vert (Brassica oleracea) est un légume de la famille des crucifères et un aliment médicament qui a fait ses preuves. Il est cultivé facilement et partout, et se déguste râpé en salade ou en ragoût.

La consommation régulière du chou est très bénéfique pour notre organisme, car ce légume a plusieurs propriétés ou contient des substances qui ont beaucoup de bienfaits sur notre santé :

  • Puissant antioxydant: le chou rouge contient une quantité importante d’une catégorie d’antioxydants qppelés flavonoïdes qui contribuent à nous protéger contre les cancers du poumon et de l’appareil digestif;
  • Glucocinolate : lorsque le chou est mastiqué, ce molécule libère une substance appelée isothiocyanate qui contribuerait à limiter le développement du cancer;
  • Bonne source de vitamines K, de fer, de manganère, de vitamines B1, B6, folique et C;
  • Riche en fibres : les fibres contenues dans le chou régulent notre transit intestinal;
  • Les feuilles crues de chou sont efficaces dans le traitement des affections bronchiques et pulmonaires bénignes et pour soulager les douleurs de l’arthrose;
  • La soupe au chou est préconisée dans les régimes amincissants.

Selon passeportsante.net, «Une revue de la littérature scientifique ainsi qu’une étude d’observation chez l’humain démontrent une association entre une consommation régulière de chou (au moins une portion par semaine) et une diminution du risque global de cancer, tous types confondus, ainsi qu’un plus faible risque de cancer du poumon et du pancréas».

USAGES EXTERNES DU CHOU

Anti-inflammatoire : en cataplasmes, le chou traite les inflammations de la sphère ORL (angines, laryngites), tout comme les bronchites, l’asthme, mais aussi les hémorroïdes et les douleurs musculaires. Il facilite l’élimination des épanchements, en cas d’entorse par exemple.

Analgésique : le chou soulage les personnes souffrant de multiples névralgies, maux de tête, douleurs dentaires, sciatiques.

Astringent : en favorisant la revitalisation des tissus, il apaise les affections de la peau, y compris les zonas.

Calmant : le chou soigne les irritations oculaires, les yeux rouges ou la conjonctivite.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Fatigue, anémie, troubles digestifs, douleurs musculaires, névralgies, grippe, sinusite, angine, laryngite, bronchite, asthme.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Troubles veineux des jambes, plaies superficielles, affections dermatologiques, conjonctivites.

Le chou rouge en salade

Voici quelques recettes naturelles à bases de chou (elles ne remplacent pas un traitement médicamenteux dans les cas graves):

Cataplasme de feuilles de chou vert contre les rhumatismes ou les ulcères variqueux:

  • Prendre autant de feuilles de chou (crues, lavées et séchées) qu’il faut pour couvrir la surface à traiter.
  • Passer le rouleau à pâtisserie sur la feuille sans côte pour faire sortir le suc.
  • Poser la feuille sur l’articulation ou l’ulcère non infecté et couvrir de compresses puis bander.
  • Maintenir en position pendant au minimum 2 heures et idéalement une nuit.

Sirop contre la toux grasse au chou et au miel :

  • Centrifuger des feuilles de chou crues.
  • Recueillir le jus et le faire bouillir avec autant de miel.
  • Ecumer.
  • Prendre 3 à 4 cuillerées à café par jour.
foodsreport

 

PublicitéHebergement Web Canada

LAISSER UN COMMENTAIRE