L’artemisia, un puissant antipaludéen inoffensif combattu

349

L’Artemesia est une plante originaire de la Chine utilisée pour traiter le paludisme. Or, le paludisme fait plus de 500 000 morts chaque année dans le monde et principalement en Afrique Noire.
C’est la guerre du Vietnam qui va révéler le traitement alternatif du paludisme, car les Américains prenaient de la chloroquine pour se protéger, tandis que les Vietnamiens étaient décimés par la maladie. Alors, le dirigeant vietnamien a fait appel aux Chinois. Ils lui ont envoyé des tonnes d’Artemisia annua, qui seront consommées sous forme de tisane par les combattants vietnamiens. Cela leur a fait un effet magique et leur a permis de remporter la guerre.
Des résultats spectaculaires d’une étude menée par un chercheur congolais

Artemisia annua

L’Artemisia est interdite en France, en Belgique, mais autorisée au Luxembourg. Dans une interview à France24, le chercheur congolais Jerome Munyangi raconte comment il a été lui-même guéri par l’Artemisia. Ses recherches dans un laboratoire en France ont été interrompues, ses échantillons d’Artemisia confisqués, son cahier de recherches saisi. Il a pu poursuivre ses recherches à travers des amis et certains organismes. De retour au Congo, après une étude de 4 mois, il a constaté que les malades ayant bu une tisane d’Artemisia annua avaient obtenu des résultats spectaculaires: leur charge parasitaire avait disparu dans le sang avec des résultats de 97% de réussite sans effets secondaires, tandis que ceux qui suivaient un traitement à base d’ACT obtenaient un taux de 80%. C’est alors que les problèmes commencent pour le chercheur… qui piétinait sur le business de certains groupes pharmaceutiques. Néanmoins, Jerome Munyangi a continué ses études en mettant sur pied l’Artemisia afra qui est la variété africaine de l’Artemisa annua. Les résultats ont donné des effets identiques. Depuis 2015, ses recherches sur l’Artemisia afra sont terminées, mais elles n’ont jamais été publiées dans un journal médical de référence, parce que ces journaux ne publient pas les résultats de recherches à base de plantes naturelles.

Pourquoi l’Artemisia n’est pas validée par l’OMS?

Artemisia afra

Selon un article paru dans Jeune Afrique, l’OMS considère que « L’artémisinine et ses dérivés ne doivent pas être utilisés en monothérapie orale car cela favorise l’apparition d’une résistance à l’artémisinine ».
Toujours selon le documentaire de France24 diffusé en 2017, à cause du principe de précaution, l’OMS apparaît comme un frein à la diffusion de l’Artemisia. Cependant, un de ses anciens directeur, German Velasquez, dit que les contributions publiques obligatoires représentaient 50% de son budget. Aujourd’hui, ces contributions sont passées à 18-20% seulement, le contrôle de l’Organisation étant assuré par les privés qui font la promotion du traitement de la maladie et non de sa guérison, car c’est peut-être plus rentable d’avoir un malade qui est un client…

Quels sont les bienfaits de l’Artemisia ?

Selon Pierre Van Dame, ingénieur agricole belge basé au Sénégal, l’Artemisia soigne, en plus du paludisme et la fièvre :

  • les maux de tête,
  • la constipation,
  • les règles douloureuses,
  • l’acidité de l’estomac,
  • la bilharziose,
  • l’ulcère de Buruli,
  • la tuberculose et le diabète de type 2…

Madagascar fabrique une tisane à base de l’Artemisia pour combattre le covid-19

Le 21 avril 2020, en pleine pandémie du covid-19 qui fait des milliers de morts chaque jour dans le monde, le Président Rajoelina de Madagascar annonce que son pays vient de fabriquer le Covid-Organics, une tisane pour combattre la pandémie. Cette tisane est faite à base d’Artemisia. Aucun mort n’est enregistré à Madagascar plusieurs semaines plus tard sur près de 4,000 personnes testées positives à la maladie. Déjà, plusieurs pays africains se sont manifestés pour obtenir cette tisane à titre de don pour soigner leur population. Comme on s’y attendait, «l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a une nouvelle fois mis en garde les dirigeants africains contre la tentation de promouvoir et d’utiliser la potion malgache sans tests scientifiques. Le président Rajoelina a promis que l’efficacité du produit ferait l’objet d’essais cliniques en bonne et due forme.» Sans en attendre les résultats, le Covid-Organics a été largement distribué aux Malgaches.

onimus-vuillot-clerc_artemisia-annua-un-tout-contre-le-paludisme
PublicitéHebergement Web Canada

LAISSER UN COMMENTAIRE